Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 19:18

 - Enfin une photo pour illustrer ma recette de macarons!

Je voulais la prendre dehors mais il s'est mis à pleuvoir

alors j'ai reconstitué

un p'tit coin de nature sur mon plan de travail de cuisine!

- Ridicule...


Voici la recette et les trucs et astuces de mes macarons inratables! J'en fais depuis quelques années déjà et je ne les ai jamais loupés! On lit souvent qu'il faut séparer les jaunes des blancs plusieurs jours à l'avance ou je ne sais encore quelle précaution fastidieuse!

Rien de tout cela! Mais j'ai mes p'tits trucs à moi tout de même : je préfère utiliser des oeufs qui sortent du réfrigérateur car j'ai l'IMPRESSION (rien n'est scientifiquement prouvé et en tous cas, pas par moi!) que c'est nécessaire pour obtenir une belle pâte à macarons et d'autres petites astuces que je donnerai au fur et à mesure de la recette


macaron-choco.JPG

 

Tout d'abord, les ingrédients :

Pour environ 36 coques

100g de blanc d'oeuf (pour des oeufs de taille normale, il s'agit environ de 3 blancs mais pesez-les!)

125 g de poudre d'amande

225 g de sucre glace

26g de sucre en poudre (oui, c'est précis et presque un peu bête mais 26 est le chiffre que j'ai trouvé quand j'ai ajusté mes quantités il y a quelques années!)

Et des colorants (de préférence en poudre mais les colorants de grandes surfaces vendus par 3 conviennent aussi) ou du cacao amer en poudre (3 ou 4 càc) pour les macarons "tout chocolat"

 

Pendant les différentes étapes de la recette, préchauffez le four à 160° en laissant la plaque sur laquelle vous allez faire cuire vos macarons à l'intérieur (on n'obtient pas le même résultat en les enfournant sur une plaque froide!)

 

Commencez par mélanger la poudre d'amande et le sucre glace et tamisez l'ensemble. Il est important d'avoir une poudre très fine et sans grumeaux pour obtenir des coques bien lisses.

 

Montez ensuite vos blancs en neige. Ajoutez-y les fameux 26g de sucre, le colorant ou le cacao amer et redonnez un coup de fouet électrique pour amalgamer tout ça. (Si la quantité de cacao vous semble trop importante, vous pourrez l'incorporer plus tard en la mélangeant à la poudre d'amande et au sucre glace. Cela évitera que les blancs retombent, noyés sous la masse de cacao!)

 

Il est temps maintenant de macaroner! Incorporez petit à petit le mélange poudre d'amande-sucre glace aux blancs d'oeufs en soulevant les blancs sans les casser à l'aide d'une maryse semi-rigide. En ce qui me concerne, j'incorpore le mélange en 4 fois.

 

Quand elle est prête à être utilisée, la pâte doit faire des rubans quand vous la soulevez avec la maryse.

 

Prendre une poche à douille (de préférence jetable, c'est peut-être moins écolo mais en tous cas plus hygiénique!) et dresser les macarons sur une feuille de papier sulfurisé, en quinconce (attention à ne pas les dresser trop près les uns des autres ça s'étale un peu) et en forme d'escargot en commençant par le centre et en tournant autour dans le sens inverse des aiguilles d'une montre.

J'utilise un embout en forme d'étoile plutôt grosse. Enfin, tout est relatif mais en tout cas, il faut de la matière, il ne faut pas que le "boudin" de pâte qui sort de la douille soit de la taille d'un spaghetti!

 

Une fois dressés, transférez délicatement la feuille de papier sulfurisé sur la plaque chaude et laissez-les cuire 13 minutes à mi-hauteur, toujours à 160°

 

Alors évidemment, comme pour toutes les recettes, chacun adaptera les temps de cuisson à son four. Moi qui en ai changé récemment, j'ai dû refaire un essai pour tester ma cuisson mais on reste grosso modo autour de la température et du temps que je vous ai indiqués.

 

Une fois les 13 minutes écoulées, retirez la première fournée et la laisser refroidir (j'utilise une plaque de marbre pour y déposer la feuille de papier sulfurisé) et ne décollez les macarons qu'une vingtaine de minutes plus tard. Cela se fait sans effort s'ils sont cuits correctement.

 

Enfourner la 2ème tournée et procéder de la même façon.

 

Ensuite, je les mets à l'envers pour faire un peu sécher la base, puis je fais des paires (comme pour un memory!:-p) en ajustant les grosseurs (qui peuvent différer un peu, à moins d'avoir préalablement tracé des cercles à ne pas dépasser avec la douille) et procède au montage en les collant avec une cuillère à café de la recette au chocolat qui suit...

(je proposerai d'autres variantes mais les macarons au chocolat étant mes préférés je commence par les incontournables!)

 

Ensuite je laisse prendre la "ganache" au chocolat et range mes macarons dans des boîtes hermétiques sur la tranche (comme si je rangeais mes bouquins de cuisine dans ma bibliothèque :-p) et nous les dégustons le lendemain (parfois le soir même!)


macarons-choco.JPG

 

 

 

 

Comme vous le voyez, inutile de laisser croûter pendant plusieurs heures ou de clarifier vos oeufs la veille! Vous ne devriez pas les rater en suivant cette recette. Et si vous la testez, laissez-moi un commentaire pour me raconter tout ça!

Partager cet article

Repost 0
Published by Céline-Cuisine - dans Desserts et douceurs
commenter cet article

commentaires

Prescilia 28/11/2016 18:47

Effectivement sans repos et sans clarification des oeufs ca marche tres bien , merci pour cette recette

valentine 31/12/2012 09:01

bonjour on était en face au marché de noël de haut bois vous m'aviez parlée d'une recette de choco sans huile de palme mais je ne la trouve pas...
bonne chance pour la suite!

Présentation

  • : Le blog de Céline-cuisine
  • Le blog de Céline-cuisine
  • : Les recettes qui me tiennent à coeur...
  • Contact

Recherche

Archives